La grande question

Un professeur issu d’une université mondialement reconnue demandait souvent au début de son cours : « Si vous pouviez poser une question à Dieu, quelle question serait-elle? » Systématiquement les étudiants répondiaent qu’ils demanderaient de l’argent ou des choses matérielles. Mais une fois un étudiant a répondu, demandez à Dieu: « Quel est l’objectif de ma vie? » C’était juste après les attentats terroristes sur les États-Unis le 11 septembre 2001.

À la suite des événements cataclysmiques tels que 9/11, la violence horrible sur les campus, des tremblements de terre énormes, des ouragans horriblement difficiles, des tsunamis dévastateurs et le déclin économique sans précédent, des questions sur la vie qui se trouvent au fond de nous se dirigent vers la surface.

Finalement le traumatisme se calme, et la vie, comme il faut, continue. Nous sommes occupés des poursuites habituelles des études du collège, du sport, d’une vie sociale bien remplie, et une pléthore d’activités sur le campus. Mais dans les moments de réflexion silencieuse, si nous sommes honnêtes avec nous-mêmes, la grande question nous hante—Quel est le sens de ma vie?

Les étudiants assistent au collège à l’époque de la libération sociale sans précédent, l’innovation technologique, et l’accès instant à l’information. L’Internet et les médias sociales semblent faire du monde un endroit plus petit et plus branché. Et pourtant la véritable paix globale échappe aux hommes puisque les hostilités augmentent sur presque chaque continent. L’agitation économique sans cesse, la guerre, les injustices, les dangers écologiques et la violence sociétale tourmentent le monde moderne et nous fait demander de quoi il s’agit.

L’étudiant qui voulait demander à Dieu à propos du but de sa vie n’est pas le seul en se sentant perplexe. Où se trouve la réponse? Les institutions d’éducation supérieure de l’Amérique préconisent l’athéisme, le relativisme moral et une collection époustouflante de philosophies mondaines. Cette ambiance encourage aux étudiants de rechercher tout sauf la Bible, qui est méprisée comme étant dépassée ou fictive. On estime ceux qui la lisent et croient ses paroles comme étant superstitieux, ignorants, ou intellectuellement démunis.

Et pourtant c’est la Bible qui répond à la question ultime de la vie. Elle ouvre les mystères de Dieu, l’univers et notre existence. La Bible nous montre que Dieu nous a créés d’une manière particulière— en tant que vase pour Le contenir et L’exprimer. Tout comme un gant est fabriqué dans la forme d’une main dans le seul but de contenir la main, nous fûmes créés à l’image de Dieu dans le seul but de Le contenir et L’exprimer. Ce n’est pas étonnant que le travail humanitaire, l’adoption des nobles causes et nous immerger dans le divertissement ne remplissent pas la vide profonde en nous. Nous ne fûmes pas créés pour ces choses. Au lieu d’être rassasié, nous ressentons sans but, insignifiants et futiles. Jusqu’à ce que Dieu devienne notre contenu, nous sommes vides et sans aucun but.

Pour que Dieu soit notre contenu, Il devint un homme, Jésus-Christ. Jésus-Christ était Dieu Lui-même qui vécut une vie humains parfaite et sans péché sur cette terre. Il renonça Sa vie pour nous en étant crucifié afin de nous racheter et de nous laver de tous nos péchés. De plus, Il fut ressuscité de la mort, et en résurrection Il devint l’Esprit qui donne la vie. En tant que l’Esprit qui donne la vie, Il est partout et disponible à tout le monde, comme l’air. Il entrera en quiconque qui croirait en Lui. Lorsqu’Il entre en nous, Il nous remplit en tant que l’unique contenu que nous, en tant que vases, fûmes créés pour contenir. Lui et nous sommes parfaits ensemble. Notre vide intérieur est comblé. Nous devenons des personnes qui possèdent une vie plein de sens et avec un but, contenant Dieu et exprimant Dieu. Tel est le sens de la vie humaine.

Connaître le sens de notre vie commence avec recevoir le Seigneur Jésus. Il est avec vous alors que vous lisez ceci, et Il désire entrer en vous. Vous pouvez Le recevoir en ouvrant à Lui dans la prière maintenant:

« Seigneur Jésus, merci de me faire un vase pour Te contenir. Merci pour mourir pour moi. Seigneur, pardonne-moi de tous mes péchés. Je crois en Toi et je Te reçois. Seigneur Jésus, entre en moi. Merci de me remplir de Toi-même. Amen. »

Source: Bibles for canada

Pour obtenir une Bible gratuitement

Cet article est également disponible en : Anglais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.