Loué soit le Seigneur pour le week-end (18-19 Mai) de la fête de Victoria à Montréal, le Seigneur a une fois de plus libéré  Ses paroles abondantes lors de la conférence annuelle des églises de l’Est du Canada, et a réuni les églises et les saints ensemble. Plus de 260 saints ont participé à cette conférence. En outre, plus de 320 personnes ont assisté à la réunion du Jour du Seigneur. Les participants sont venus de douze différentes localités depuis la côte Ouest jusqu’à la côte Est du Canada. Alléluia, le rassemblement des saints à déborde de joie et d’amour dans  l’Esprit Saint.

 

Le sujet général de cette conférence était  « Le développement du Royaume de Dieu dans la vie chrétienne et la vie d’église  ». Le contenu de cette conférence à été choisi à partir du quatrième message de la formation internationale des  anciens et des frères responsables en Avril, 2019. Les sujets abordés sont respectivement, le premier message « Le royaume de Dieu se développe dans la sphère gouvernée par Dieu dans sa vie divine »; le deuxième message :  » Mener la vie du royaume en prenant soin des autres selon l’Esprit et en ayant conscience du pardon de Dieu »;  le troisième message « Le conflit entre les deux royaumes  et l’œuvre et les responsabilités de l’Église » et le dernier message  » Prêcher l’évangile du Royaume et faire des disciples de toutes les nations pour la propagation et le développement du Royaume de Dieu ».

 

Les frères ont d’abord souligné que le royaume est en réalité la semence qui est Jésus Christ Lui-même en tant que royaume de Dieu, semé dans les croyants et développé en une sphère de pouvoir dans le cœur des croyants ; la semence du royaume contient la vie sainte et la nature divine, et a été plantée en nous avec toutes les richesses divines, pour lesquelles l’apôtre Pierre nous encourageait à poursuivre avec diligence la croissance et le développement de cette semence. Afin que nous puissions entrer richement dans le royaume éternel de Dieu. Dans la poursuite de la croissance et du développement de la vie sainte, nous devons prêter attention au sentiment de la vie intérieure et apprendre à agir selon le sentiment de cette vie. Pour suivre le sentiment de cette vie, nous devons la développer, à partie du sentiment de la conscience jusqu’à l’intuition de l’esprit, c’est-à-dire de l’autonomie (le gouvernement de la conscience) à la divinité (Dieu nous gouverne directement par notre intuition de l’esprit). Cela est le développement du royaume de Dieu en nous. Nous devrions tous faire preuve de diligence à cet égard.

 

À la fois, la vie du royaume n’est pas seulement le développement de la semence du royaume de Dieu dans chacun des croyants, mais aussi la vie d’église collective. La vie d’église  authentique est le royaume de Dieu dans ce monde ; aujourd’hui les croyants doivent vivre la vie du royaume dans l’église. Si nous vivons sous le gouvernement du royaume céleste, cela nous exige à prendre soin des autres selon l’esprit. Nous devons vivre par un esprit humble, toujours nous juger nous-mêmes, pas les autres, ne rabaisser aucun croyant, mais aimer nos frères et pardonner nos frères. Pour d’autres, nous devrions apprendre à être indulgents et souvent pardonner aux autres ; si nous critiquons les autres de manière désinvolte, et si nous les condamnons facilement, puis si nous nous plaignons des actions des autres, de plus, nous disons toujours que les autres ne sont pas bons envers nous; toutes ces choses nous feront tomber entre les mains de la domination divine. En outre, si nous sommes proches des gens, Dieu est aussi proche de nous. Lorsque les autres rencontrent des difficultés, il est temps pour nous de les aider et non de les critiquer. Il y a beaucoup de frères qui sont mal tombés aujourd’hui, ce n’est rien d’autre que leur habitude à critiquer davantage les autres. Beaucoup de leurs faiblesses aujourd’hui sont celles de leurs anciens détracteurs. De plus, si nous traitons les gens trop durement ou avec un esprit impardonnable dans ce monde, nous serons disciplinés à l’âge du Royaume. Nous devrions demander au Seigneur de nous donner la grâce de vivre sous la règle du Royaume pour traiter les autres correctement.

 

Dans les deux derniers messages, nous devons voir que le royaume est une guerre spirituelle. Christ, le roi céleste, qui veut bâtir Son royaume sur la terre que Satan a usurpée. C’est la raison pour laquelle une guerre se déroule avec férocité, et nous devons aussi nous battre. L’œuvre de l’église est de faire entrer le royaume de Dieu. L’église est responsable d’apporter le royaume de Dieu sur la terre. La responsabilité de l’église est de continuer le combat de Christ sur terre ; l’église doit continuer l’œuvre victorieuse de Christ contre Satan. À cette fin, l’église doit prier des prières de guerre afin de faire venir  le royaume de Dieu et de chasser les ennemis de Dieu. De plus, afin d’étendre et de développer le royaume de Dieu, nous devons aussi prêcher l’évangile du Royaume et de faire des disciples toutes les nations. Pour le développement et l’expansion du royaume de Dieu, les frères ont un grand fardeau concernant les groupes vitaux. Que le Seigneur suscite dans l’église des groupes de deux ou trois compagnons vitaux pour lier Satan, l’homme fort avec l’autorité du Seigneur, afin que nous puissions nous emparer des propriétés de Satan (pécheurs perdus ou saints rétrogradés) et les restaurer pour l’élargissement du royaume de Dieu.

 

Que le royaume de Dieu soit véritablement développé et étendu dans les églises de l’Est du Canada. Nous louons notre Seigneur!

Cet article est également disponible en : Anglais Chinois simplifié