Références bibliques : Gn 2.9, 16-19 ; Jn 5.39-40 ; 2 Co 3.6b

 

Couverture de La Parole sainte pour être vivifié chaque matin - Étude de cristallisation de la Genèse, volume 1 par Witness LeeI. L’arbre de vie signifie Christ, qui transmet la vie à l’homme et qui réjouit et satisfait l’homme (Gn 2;9 ; Jn 14.6a ; 10.10b ; 6.63 ; 1 Co 15.45b ; Jn 15.1 ; Ex. 15.25) ;

 

II. L’arbre de la connaissance du bien et du mal signifie Satan comme la source de la mort pour l’homme (Gn 2.9, 17 ; He 2.14) ;

 

III. Le premier commandement de Dieu à l’homme concernait l’alimentation de l’homme, et non pas le comportement de l’homme (Gn 2.16-17) ;

 

IV. L’arbre de vie rend l’homme dépendant de Dieu (Jn 15.5), tandis que l’arbre de connaissance rend l’homme rebelle et indépendant de Lui (Gn 3.5) ;

 

V.Nous devons voir la ligne de l’arbre de vie à travers les Écritures ;

 

VI.Nous devons voir la ligne de l’arbre de la connaissance tout au long des Écritures ;

 

Extrait de Witness Lee (2013). La Parole sainte pour être vivifié chaque matin : Étude de cristallisation de la Genèse, Volume un. Semaine quatre. Living Stream Ministry : Anaheim, États-Unis.

 

L’arbre de la connaissance du bien et du mal se cache souvent même dans les Saintes Écritures

Jn 5.39-40 Vous sondez les Ecritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle : ce sont elles qui rendent témoignage de moi. 40 Et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie !

2Co 3.6 Il nous a aussi rendus capables d’être ministres d’une nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l’esprit; car la lettre tue, mais l’esprit vivifie.

L’arbre de la connaissance du bien et du mal est créé par Dieu beau à regarder mais vénéneux à manger. Il ne faut pas manger de cette source. C’est comme la loi créée par Dieu. « La loi donc est sainte, et le commandement est saint, juste et bon » (Ro 7.12). Ro 7 nous explique que bien que la loi de Dieu soit bonne, quand nous essayons de vivre par cette loi, nous mourons sans exception. La loi est bonne et parfaite en tant que témoignage de Dieu, mais manger la loi en tant que source de notre vie nous amène sans doute à la mort.

Qu’est-ce que la vie et qu’est-ce que la mort? Si nous sommes dans la présence du Seigneur, en communion avec Lui, nous sommes en vie. Si nous ne sommes pas conscients de la présence du Seigneur en ce que nous faisons quoi que ce soit, nous sommes dans la mort, car la mort est tout simplement l’absence de vie, c’est-à-dire l’absence de la présence vivante de Dieu. Nous pouvons être contents et amusés dans nos émotions, nous pouvons nous sentir avoir raison dans nos pensées, nous pouvons être fort résolu dans notre volonté, peu importe — si nous nous n’avons pas la présence vivante de Dieu, nous sommes dans la mort. Nous pouvons croire connaitre clairement ce qui est bon dans une situation, mais si nous n’avons pas la présence vivante de Dieu, nous sommes dans la mort. Tandis que nous soyons à l’écart de Dieu, tandis que nous n’avons pas actuellement Sa présence vivante, nous mangeons de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, ce qui aboutit dans la mort.

Même les choses qui sont bonnes selon la parole des Écritures Saintes peuvent être du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal (Jn 5.39-40). Si nous étudions la Bible mais nous n’entrons pas dans la présence vivante de Christ en tant que la Parole de Dieu, notre étude morte fait de la Bible la lettre qui tue (2Co 3.6). Par contre, si nous mangeons de l’arbre de vie dans notre lecture des Écritures, c’est-à-dire, nous mangeons Jésus en tant qu’Esprit et vie (Jn 6.63), nous recevrons alors la vie par une telle lecture (2Co 3.6).

« Le premier commandement de Dieu à l’homme concernait l’alimentation de l’homme, et non pas le comportement de l’homme »

L’homme religieuse se préoccupe principalement de ce qu’il fait ou ne fait pas. Par contre, Dieu se préoccupe principalement de ce que nous mangeons, c’est-à-dire, de la source de notre conduite. Dieu approuve tout ce qui provient de la bonne source, car il n’y a que la vie qui peut provenir de l’arbre de vie. De même, Dieu condamne tout ce qui provient de la mauvaise source, car tout ce qui provient de l’arbre de la connaissance du bien et du mal aboutit dans la mort, peu importe si son apparence est bon ou beau.

Le principe de l’arbre de vie est la dépendance, le principe de l’arbre de la connaissance du bien et du mal est l’indépendance

Le principe de l’arbre de vie est que nous ne pouvons pas vivre sans Dieu. Nous avons besoin de Lui à chaque instant. Sans Le manger, nous ne pouvons rien faire. Par contre, le principe de l’arbre de la connaissance du bien et du mal est que nous recevons quelque sorte de connaissance ou d’expérience afin que nous sachions nous-mêmes quoi faire et comment le faire sans devoir toujours consulter Dieu pour chaque petite chose. Dieu nous a créés pour être toujours dépendants de Lui. Alors, même en éternité, nous mangerons toujours de l’arbre de vie.

Dans la vie humaine, maturer signifie devenir plus indépendant. Par contre, dans l’économie de Dieu, maturer signifie devenir plus dépendant de Dieu. Maturer dans la vie spirituelle nous rend plus dépendant de Dieu, pas moins. En fait, toutes nos problèmes dans notre vie spirituelle et dans notre vie humaine proviennent du fait que nous ne sont pas assez dépendants de Dieu! Désirer avancer jusqu’au point que nous pouvons faire des choses sans dépendre de Dieu à chaque instant, c’est manger de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, ce qui aboutit dans la mort.

Qu’est-ce qu’il faut faire?

Il faut choisir la vie! Après avoir vu la vision des deux arbres, l’arbre de la vie et l’arbre de la connaissance du bien et du mal, est-ce que nous serons satisfait avec une connaissance améliorée? Est-ce que nous pensons avoir reçu quelque choses si seulement notre intelligence est illuminée mais notre vie reste pareil? Non! Cela ferait de cette message la lettre qui tue. Par contre, il faut manger Jésus en tant qu’arbre de vie et recevoir Sa vie comme la puissance de vivre la réalité de tout ce que nous dit la Parole de Dieu. Il faut faire une forte décision de choisir la vie dans toutes les petites évènements de notre vie journalière. Il faut choisir la vie!

Cet article est également disponible en : Anglais Chinois simplifié